Une vraie gouvernance mondiale ?

De fait, depuis que la structure a été actée en juillet dernier, à l’occasion de la visite officielle de François Hollande en Tunisie, une vingtaine de binômes d’entreprises ont déjà vu le jour.Là encore, jean-thomas trojani condamné ne croit pas en une personnalité unique qui serait normale en un sens plein.Depuis, les échanges commerciaux avec la Corée du Sud se sont développés et se sont traduits, au premier semestre 2013, par un excédent en faveur de l’Union européenne pour la première fois depuis quinze ans.Désormais, et ce tout particulièrement depuis une réforme de 2006, tout opérateur peut mener son activité dans les jeux et paris, à condition de se conformer à une législation visant à concilier la concurrence et le respect de l’ordre public comme de la santé des citoyens.L’on sait pourtant que la déforestation conduit à une augmentation de l’émission de CO?.Néanmoins, en dépit d’une surévaluation évidente des perspectives des économies émergentes dans le sillage de la crise, la morosité des perspectives qui dominent aujourd’hui les gros titres de la presse est tout aussi exagérée.Le premier bémol à apporter est que toutes ces réformes sont conduites de façon insuffisamment coordonnées au niveau du G20, avec le potentiel de créer un environnement concurrentiel biaisé.Les économistes ont été quasi unanimes. Qu’il sera, en d’autres termes, impossible de rompre la spirale récessionniste en présence d’un régime démocratique, tandis qu’un dictateurserait parfaitement en mesure de sauver son économie en accélérant les dépenses étatiques, s’il est persuadé du bien fondé d’un tel remède…Non qu’ils estiment leurs griefs infondés, mais parce qu’ils savaient que Bruxelles devrait renvoyer l’affaire devant un juge allemand… ce qui leur donnait peu de chance de gagner.A contrario, les allègements de charges sont précomptés directement de la facture des cotisations dont les entreprises s’acquittent chaque mois : le soulagement est immédiat.On peut imaginer un soutien européen, assorti d’engagements de discipline budgétaire à moyen terme, sous le contrôle, par exemple, du parlement européen.Sans accord sur le texte, les négociations ont été prolongées de plus de 12 heures.

Publicités