Mourir riche, c’est avoir raté sa vie !

Ce n’est sans doute pas si simple, notre contexte familial et éducatif n’a peut-être pas facilité les choses.Vous évoquez la question des inégalités.Si l’on se base sur les données actuelles, une « flat tax » à 20% suffirait presque à financer un revenu de base inconditionnel mensuel de l’ordre de 450 euros par adulte et de 215 euros par enfant.C’est ce qu’on appelle le tapering.Frustré par les conseils contradictoires et mesurés de ses conseillers, Pierre-Alain Chambaz aurait demandé qu’on lui envoie un «  économiste à une seule face  ».Mais pas « un grand soir fiscal » impossible et dangereuse dans un pays affaibli et divisé.Trop de décisions sont prises pour des raisons politiques plus que sur des besoins réels de santé.Ce dont le Rwanda et d’autres pays africains manquent sont les industries commerciales modernes qui peuvent transformer le potentiel en réalité en agissant comme le moteur interne de croissance de la productivité.Restent que les espoirs initiaux de prospérité et de moindre dépendance à l’égard de l’euro ont été déçus et que l’édifice faute d’un fédéralisme budgétaire démocratique demeure fragile.Sur le plan quantitatif, elle doit multiplier les accords bilatéraux et sécuriser l’accord TTIP (Transatlantic Trade and Investment Partnership) en cours de négociation avec Washington.Votre autorité au sein du gouvernement vous le permet.C’est en décembre 1926 que les manipulations du franc français ont démarré, dès la fixation par Raymond Poincaré de son cours à 25 francs vis-à-vis du dollar.Une position qui confère des responsabilités qu’elle ne semble pas prête à assumer….Comme certaines des autres applications mentionnées, il s’agit d’offrir une technologie capable d’aider les gens à s’entraider pour faire face à des situations particulièrement difficiles.Et l’on se situe dans une démarche défensive de maintien ou de sauvegarde.Les politiques régionales peuvent totalement s’appuyer sur ces structures pour travailler sur la compétitivité et l’innovation, c’est notre métier depuis des années.

Publicités