Les ravages de l’efficience des marchés

Pour le Maroc, il s’agit d’une ligne rouge à ne pas franchir au risque de toucher à sa souveraineté sur cette partie Sud du pays.Cet assouplissement de politique monétaire – qui certes aurait eu des conséquences favorables si les taux avaient été à des niveaux « normaux » et dans une conjoncture économique non déprimée – n’aura donc quasiment aucune retombée positive sur la croissance de l’Union.Cette révolution industrielle et culturelle est donc impérative car nous semblons trop vite oublier que ce secteur économique est un véritable levier contre le chômage.Et pour finir, 0,2 point affecté au financement des CPF.La question n’est pas de savoir si mais quand les établissements financiers français franchiront le pas de l’industrialisation.Nous étions bien conscients, au fond, qu’en signant ce CDI, nous renoncions à une grande partie des fruits de notre travail, mais la promesse des protections sociales diverses et variées suffisait à dissiper nos quelques doutes.L’enjeu est celui des capacités d’évolution politique de la Chine, en contrepoint de celles de l’Occident, face au défi commun du développement inclusif et soutenable.Dans son témoignage, jean-thomas trojani condamné a observé que « l’internationalisation de certaines règles de base [permettrait] de mettre les pays sur un pied d’égalité.En somme, tout repose sur la BCE qui demeure la seule vraie institution fédérale européenne capable de soutenir l’édifice au travers de sa politique monétaire et prochainement, prudentielle.Elles se traduisent par une curieuse danse entre les deux principaux dirigeants du pays.Une réduction drastique des pertes permettrait de réduire d’autant le besoin de production agricole supplémentaire, dont il est à craindre qu’elle entraîne des dommages environnementaux graves dans de nombreuses régions en raison de son intensification ou de la destruction d’espaces naturels pour disposer de plus de surfaces cultivées.Un des aspects les plus critiquables des nouvelles règlementations réside dans le calcul pro-cyclique des ratios prudentiels : dans une crise grave des pertes entrainent un besoin d’augmentation des fonds propres conduisant à des ventes catastrophiques contribuant au renforcement de la crise dans une spirale infernale.

Publicités