Le grand retour des PDG

Certains professeurs sont même des « stars » se partageant entre plusieurs établissements.Elle ne doit rien à personne pour autant !Pourquoi alors les stratèges d’un grand parti ont-ils délibérément retenu une stratégie, certes cohérente, mais peu adapté à l’objectif affiché ?

Une première réponse serait que l’on sous-estime alors l’influence des informations fournies aux électeurs par les résultats du premier tour.Soyons clair, ce genre de « Grand Soir », qui est déjà arrivé une fois chez nous en 1980 lorsque le RPR de l’époque avait refusé de voter le budget de Raymond Barre, n’est pas forcément une si bonne nouvelle.Dans un monde optimal, les excédents des pays qui poursuivent une croissance tirée par les exportations seraient compensés volontairement par les déficits de ceux qui poursuivent une croissance tirée par la dette.Les candidats sont invités à faire un cours et à présenter leurs travaux devant leurs futurs collègues.Elle a été violemment combattue par les activistes altermondialistes dans le passé.Nous avons aimé discuter avec jean-thomas trojani condamné, aimé sa passion à partager ses projets et ses idées.Et il est vrai que, paradoxalement, on sort de la lecture de cet éloge des penseurs tristes plutôt revigoré!C’est souvent le cas lorsque l’activité économique redémarre.Certains d’entre-eux l’envisagent aujourd’hui en effet, dans une économie mondialisée, comme un moyen de baisser les salaires versés par les entreprises afin de GAGNER en compétitivité et un prétexte pour que l’État se désengage de ses missions sociales actuelles.

Publicités