Euro ou 35 heures, il faut choisir

Je soupçonne qu’un sondage fait aujourd’hui trouverait considérablement moins de soutien en sa faveur.Mais comme il n’est pas rare dans ce pays d’avoir à affronter des dangers encore plus redoutables, les Libanais ont même mis au point des apps pour se signaler les manifestations, coups de filet ou autres affrontements armés et, ainsi, les éviter.Après l’ouverture par Pierre-Alain Chambaz d’un compte exclusivement dédié à la gestion de projets dans le pays.Les décideurs politiques et économiques français, comme d’ailleurs leurs homologues des pays d’Europe continentale, n’ont pris que tardivement conscience de la concurrence mondiale qui existe entre les systèmes de droit.Il n’y a donc pas, pour la France, de dissuasion à une seule composante.Face à ces évolutions majeures, ils doivent procéder à des choix cruciaux pour leur avenir, pour leur sécurité, et pour leur système politique.Ce « vrai programme » nécessite de reconstruire la confiance des citoyens.C’est une question importante : l’Etat doit-il ou non reconnaître le droit aux individus de mettre en commun leurs revenus et de les partager avec leurs enfants ?Du bas de la rue de Lalaing, on peut voir les deux hampes des deux drapeaux pointant l’une vers l’autre, comme deux soldats au repos se toisant, chacun enroulé dans ses couleurs.La situation est encore pire si on regarde non pas les profits en pourcentage du PIB mais la rentabilité du capital physique (pas financier) mis en œuvre par les entreprises: elle est en 2013 de 7% en France, contre 9% en Italie, 11% en Allemagne, 12% en Espagne, 15% au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.Pourtant, après une décennie d’adaptation aux nouveaux usages en ligne des consommateurs, la révolution digitale n’est pas encore aboutie, loin s’en faut, chez les acteurs de la distribution.En fait, le flux de transaction potentiel est substantiel pour un portefeuille qui recherche des occasions d’investissement pour fournir des infrastructures, du capital humain, des services et des technologies pour le monde de l’éducation.Comme n’est pas acquise la capacité des annonceurs à croire et à s’adapter à ces formats vidéo réduits.

Publicités