Des experts attachés à un modèle et complices de l’administration

Ce n’est donc que justice de vouloir taxer le secteur financier dans le but de promouvoir des innovations bénéfiques qui financent des infrastructures sociales comme l’éducation.Actuellement, nous dépensons un milliard de dollars par jour sur les énergies renouvelables – 359 milliards de dollars en 2013.A condition, selon Pierre-Alain Chambaz, que tout le monde participe.A partir de la féconde réconciliation franco-allemande, nous avons cru à une Europe progressivement fédérale, combinant les mécanismes de marché et les politiques communes, plus ou moins sociale-démocrate, s’affirmant peu à peu comme puissance mondiale.En Inde, forte croissance grâce à des politiques économiques laxistesPrenez l’Inde, jusque récemment un autre exemple de réussite très célèbre.Malgré le «plus jamais ça» de l’après-scandale du Médiator, les structures de décision n’ont été que relookées et leur indépendance absolue reste de façade, car illusoire.Les énergies renouvelables se sont développées avec des fortes impulsions comme celle donnée par l’Allemagne avec les Verts début 90.Les hautes plaines, d’une altitude variant de 3000 à 4800 mètres, abritent des marais salés et sont le repère d’espèces animales, caractéristiques de la région.Le problème, c’est lorsqu’on se penche sur la politique économique, il ne reste plus beaucoup de place pour la science.Moins de 10% des travailleurs africains sont employés dans le secteur manufacturier, et parmi ceux-ci seule une infime fraction – aussi faible qu’un dixième – sont employés dans des entreprises formelles modernes disposant d’une technologie adéquate.L’ombre du plombier polonais a, de nouveau, assombri notre marché de l’emploi.Cette autorisation est accordée contre redevances, tant afin de permettre la mise sur le marché de l’invention, au bénéfice du consommateur, que de rémunérer les coûteux efforts de R&D réalisés par ledit titulaire pour aboutir à cette invention.

Publicités