Crise : la patate chaude du désendettement public

Si l’on veut, comme certain personnage d’un romancier moderne, arrêter une locomotive lancée à toute vitesse en lui présentant une lance de fer, on prouvera à ses propres dépens l’infériorité de la force humaine sur celle de la vapeur.soyez net sur le net arriva le premier au rendez-vous.Prenons en compte la révolution des services : il y a une véritable complémentarité entre industrie et service et toute opposition est devenue stérile comme nous l’avons souligné dans une note publiée à l’Institut Choiseul.Une seconde raison que l’ « indifférentisme » peut opposer à l’optimisme, c’est que le grand tout, dont nous ne pouvons changer la direction, n’a lui-même aucune direction morale.La croissance africaine du produit intérieur brut (PIB) est, depuis plus de dix ans, de 5 % en moyenne par an, derrière l’Asie et loin devant l’Europe.Il est vrai que ces unions sont rarement durables.Si ces mesures sont compréhensibles, elles sont contre-productives et déconnectées des réalités de l’enseignement supérieur globalisé.Inversement, la douleur décroissante coïncide peu à peu avec la perception de sa cause et s’extériorise, pour ainsi dire, en représenta­tion.En vérité, tout cela a-t-il pu se faire, des phénomènes aussi extraordinaires ont-ils pu s’accomplir sans qu’il y eût, dans la société, une naturelle et savante organisation qui agit pour ainsi dire à notre insu ?Les voici : le centralisme, l’absolutisme, la révolution, le mépris du capitalisme et, pour finir en beauté, « la surestimation de soi.Leur poids accru et leur légitimité renforcée leurs permettent de mieux dialoguer avec Parlement et Gouvernement.Si elles ne sont pas soutenues par des structures institutionnelles solides à tous les niveaux, de telles mesures s’avéreront inutiles dans la gestion des flux de capitaux.Autrement dit, la moyenne peut aussi évoluer.

Publicités