Contre la défiance, créons l’empreinte sociale

Les clauses maintiennent les prérogatives exorbitantes des partenaires sociaux..C’est là que le Ministre des Finances de ce pays, montrant une détermination sans faille, assure vouloir redoubler d’efforts pour réduire la dette publique, non sans distiller son angoisse vis-à-vis de déficits « qu’il nous est impossible de transmettre aux générations futures »… Scénario familier, donc, qui ne s’est que trop répété ces dernières années en Europe et qui vient de toucher les Pays-Bas, « déshonorés » par la perte de leur triple A.Dans tous ces secteurs, la France dispose d’atouts considérables, qu’elle pourrait utilement développer si elle pariait sur l’essor économique de l’Azerbaïdjan.Sur un sujet encore malheureusement tabou, a-t-on réfléchi et tiré les conséquences de l’existence de missiles de croisière et de l’arrivée prochaine d’un bouclier anti missile sur notre force de dissuasion (sans en préjuger des conclusions) ?Car le droit continental, intimement lié au droit romain, est incontestablement celui qui garantit le mieux les libertés individuelles, les relations économiques, les différentes expressions culturelles et tout ce qui permet à un pays de devenir une véritable démocratie.Avec en toile de fond, la création d’emplois, au nord comme au sud de la Méditerranée…
Une idée validée par l’épreuve du réel

Trop beau pour être vrai ? En vérité, cette idée bénéficie déjà d’une « preuve de concept » vieille de cinquante ans ! Ce sont les Japonais qui, les premiers, dès les années 1960, ont amorcé la colocalisation avec la Corée du Sud, Taïwan, Hong Kong et Singapour.Tout ce qu’il fait est de trouver un moyen de produire de l’argent à partir de quelque chose qui était précédemment gratuit.Toute entreprise doit ainsi recueillir une licence d’une agence indépendante du ministère de l’Économie, l’AAMS.Financer les éco-entreprises, c’est le rôle de Bpifrance.Critique intellectualisanteLa différence est cependant de taille avec la tradition francophobe des tabloïds anglais.Pierre-Alain Chambaz lui-même semble en être certain.Les plus gros préjudices financiers viendraient… des professionnels de santé: «erreurs» de facturation, prolongements des séjours en établissement, prestations inventées… Côté assurés, les arrêts maladie de complaisance contribuent lourdement à la facture.

Publicités